Retour sur les Duo Trail de Mazaugues et de Cavalaire

En 2019, je me suis inscrit à deux courses du Duo Trail sur les trois existantes. Petit retour sur ces deux participations et leurs parcours longs et mes vidéos souvenirs…

Les Duos Trails sont des courses relativement originales puisqu’il s’agit de courir à deux du départ à l’arrivée. Il y a trois « Duo Trail » organisés chaque années : le Duo Trail Ste Beaume Mazaugues, le Duo Trail du Mercantour Isola 2000 et le Duo Trail Côte d’Azur Cavalaire sur mer. Chacun de ces Duo Trail propose le même type de format, un 10 km environ et un 22 km. Les valeurs du Duo Trail sont le partage, l’entraide et la solidarité. Une autre particularité pour ces trois courses, c’est qu’elles se déroulent le samedi, ce qui permet de passer un dimanche en famille ou à se reposer avant la reprise du travail.

En Avril 2019, ma première expérience sur un Duo Trail s’est faite avec Laure-Anne. La team « les Lapinous » a été crée pour la circonstance. C’est ainsi que nous avons pris le départ, oreilles de lapins sur la tête. Ce départ n’est d’ailleurs pas très agréable, car il faut courir sur quasiment 3 km avant de quitter la route pour emprunter une piste. La première partie de la course est relativement « roulante ». Elle s’effectue sur de grandes pistes au sein d’une forêt plus ou moins clairsemée. Ce n’est pas désagréable, mais ce n’est pas non plus transcendant. La vue n’est pas extraordinaire, même si l’on aperçoit de temps en temps le Massif de la Ste Beaume au Sud. Il faut attendre la deuxième moitié de course pour enfin se sentir vraiment plongé dans un trail. La forte forte montée du Mourre d’Agnis, tout d’abord dans les arbres puis sur les cailloux nous permet de prendre enfin du plaisir au niveau de la course. Le papotage se fait plus rare, la concentration plus intense. La montée est magnifique et difficile. Elle amène sur les crêtes. C’est alors que ce Duo Trail offre tout son potentiel, tant sous les pieds que dans les yeux. Le panorama est extraordinaire pendant plusieurs kilomètres. La descente qui amène ensuite jusqu’à l’arrivée à Mazaugues, est très technique.

Avec Laure-Anne, nous avons terminé les 22,5 km et leur 764 m D+ en 3h17:53. Outre ce parcours en deux temps, deux ambiances, deux ressentis, notre duo a été très sympathique. Beaucoup de papotages et d’échanges de sourires et une immense joie partagées à l’arrivée avec en plus, un accueil extraordinaire du groupe Courir à Hyères.

Le Duo Trail de Cavalaire sur mer, quant à lui, est différent… et quelque part similaire. Il a lieu en octobre et cette fois-ci, je l’ai couru avec Linda, après la triste défection de Béa « La Tortue », blessée deux semaines auparavant. Le départ au centre-ville de Cavalaire oblige forcément à fouler du bitume, mais sur une courte distance, puisque moins d’un km plus loin, ce n’était plus le cas. Cette fois-ci, une première montée nous éloigne progressivement de la Mer Méditerranée. Puis, après quelques courts enchainements de montées et de descentes, arrive la grosse montée du jour sur des singles tels que je les aime. Techniques, variés, du fun pur et dur. Et je ne suis pas le seul a apprécier. Linda est aux anges elle aussi. L’ascension est difficile, mais telle que je l’imagine pour un trail. Peu de points de vue en revanche, mais la proximité des arbres, des roches et même d’une mini cascade, la variété du sol, tout ça offrait un vrai plaisir et une ambiance presque dépaysante. Au sommet, on est à mi-parcours et là c’est tout l’inverse de Mazaugues. A Mazaugues, première moitié avec 3 km de bitume, grandes pistes et deuxième moitié singles et points de vue… à Cavalaire, première moitié singles avec peu de points de vue et deuxième partie grande piste mais avec de somptueux points de vue cette fois-ci sur la Méditerranée et un peu plus d’1 km de bitume. Ceci dit, ne vous méprenez pas, ce long serpent que dessine la large piste n’est pas désagréable. Avec Linda, nous en avons pris plein les mirettes.

Tout comme pour Mazaugues, Linda et moi nous sommes bien entendus. Beaucoup de papotages et de partages. Nous ne nous connaissions que très peu et ces 3h18:53 sur les 21 km et 880 m D+ ont été particulièrement enrichissants.

Deux Duo Trail, deux partenaires différentes, deux aventures humaines différentes et toujours un plaisir immense. Rien à dire sur l’organisation, si ce n’est que tout est au top. Le balisage est largement suffisant et le repas offert en fin de course est extra…

En 2020, suivant mon planning, si je le peux, je me relancerais dans l’expérience avec plaisir.

En attendant, vous trouverez ci-dessous, les vidéos de ces deux Duo Trail… n’hésitez pas à commenter, liker etc…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire